Le coronavirus français ou cocoriconavirus

Comme le disait Coluche, le nuage radio-actif produit par la centrale nucléaire de Tchernobyl ne devait pas toucher la France car il s’arrête bien évidemment à la frontière française.

Il a semblé en être de même pour la propagation de ce virus qui monopolise encore ce jour, le 18 avril 2020, tous les médias français.

La presse internationale (BBC puis Bloomberg) aurait annoncé le Covid-19 en début janvier 2020 (@wikipedia). Ce virus a donc fait ses armes en Chine… et plus précisément dans la province de Hubei. Dès le 23 janvier une quarantaine a été mise en place dans cette province.

Suite à un appel à l’aide internationale de la Chine, la France envoie début février, 17 tonnes de matériel médical, comprenant des masques de protection, des produits désinfectants et des gants. La France, protégée par ses frontières antiparticules célèbres, est généreuse. Et à quoi bon conserver ces équipements puisque la Chine, et donc son virus, sont à l’autre bout du monde ?

Malgré notre filtre antiparticules breveté, les trois premiers cas sont recensés sur le territoire métropolitain le 24 janvier 2020.

 La pandémie, a finalement été déclarée le 12 mars 2020 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et le confinement de toute la population française a débuté le 17 mars à 12h, 3 jours après la fermeture de tous les lieux « recevants du public non indispensables à la vie du pays ». Zut si ça se trouve les retombées de Tchernobyl ont, elles aussi, voyagé jusqu’à notre hexagone !

Continuer la lecture de « Le coronavirus français ou cocoriconavirus »

La france en couleur

L’actualité est haute en couleur.

Voilà déjà des mois que la couleur jaune envahit nos trottoirs, nos écrans, avec les conséquences dévastatrices que l’on connaît. À la veille du 1er mai, les lignes jaunes annoncées risquent bien de former de longues bandes jaunes comme si l’intégralité de la France était en travaux… Et plus ces lignes se forment plus la France l’est, en travaux. Les manifestants ne se contentent pas de faire les pieds de grue, ils s’acharnent à  provoquer des dégâts très dommageables pour les services publics, les commerçants, et les propriétaires malchanceux de véhicules placés au mauvais endroit, au mauvais moment.

Je ne vais pas m’étendre sur ce mouvement que je ne comprends pas vraiment, ni dans ses revendications, ni dans ses actions. 

Continuer la lecture de « La france en couleur »

Les publicités

Les publicités nous envahissent, et les créatifs rivalisent d’ingéniosité, mais parfois également de stupidité pour nous amener à consommer les produits des annonceurs.

Je suis certain que vous avez été un jour effaré(e) par une publicité. Par sa nature mensongère, par sa tendance à nous manipuler, à nous tirer par les sentiments ou par le décalage évident entre la marque, le produit, et le message véhiculé.

Continuer la lecture de « Les publicités »

Notre Drame

Une réaction à une actualité, feu notre Dame…

Oui, c’est bien dommage en effet, le feu ravageur, détruisant en partie une partie de notre patrimoine historique.

Mais bon, est-ce bien raisonnable, de mettre en place une telle mobilisation : soutien, financier, moral, politique, … « je suis notre Dame » etc.

Et si on relativisait un peu ?

Continuer la lecture de « Notre Drame »